Comité d'initiative

Adrian Gasser, auteur de l’initiative sur la justice et propriétaire du groupe Lorze
Adrian Gasser, auteur de l’initiative sur la justice et propriétaire du groupe Lorze

"J’ai présenté l’idée de l`initiative sur la justice pour la première fois en août 1995. Mes expériences m’ont, depuis lors, conforté dans le sentiment qu’il fallait absolument séparer les pouvoirs législatif et exécutif du pouvoir judiciaire."

E-Mail

Karin Stadelmann, collaboratrice scientifique et chargée de cours
Karin Stadelmann, collaboratrice scientifique et chargée de cours

"La désignation des juges fédéraux par tirage au sort place leurs aptitudes, leurs connaissances spécialisées et leur expérience professionnelle au premier plan. C’est ce que propose l’initiative et c’est la raison pour laquelle je m’engage dans le comité d’initiative."

E-Mail

Nenad Stojanović, Politologue
Nenad Stojanović, Politologue

"Le tirage au sort est une méthode de sélection plus démocratique que les élections, car il garantit l’égalité des chances à toute personne qualifiée."

E-Mail

Adrian Gasser, étudiant en sciences politiques et civiliste
Adrian Gasser, étudiant en sciences politiques et civiliste

"La façon dont les juges fédéraux sont actuellement élus ne respecte pas entièrement la séparation des pouvoirs, et le risque que des intérêts partisans interférent avec la bonne marche de la justice est réel. C'est pourquoi je me suis engagé en faveur de l'initiative justice, car je suis convaincu que la démocratie est indissociable d'une justice impartiale."

E-Mail

Letizia A. Ineichen, enseignante
Letizia A. Ineichen, enseignante

"Les juges fédéraux doivent être nommés sur la base de leurs aptitudes professionnelles et personnelles et non de leur carte de parti."

E-Mail

Markus Schärli, économiste
Markus Schärli, économiste

"La séparation des pouvoirs est le fondement de notre démocratie. Je fais partie du comité d’initiative parce que nous voulons, avec l’initiative sur la justice, renforcer ce fondement."

E-Mail

 

Berat Pulaj, collaborateur au sein du Secrétariat
Berat Pulaj, collaborateur au sein du Secrétariat

"Je fais partie du comité d’initiative parce celui-ci est porteur d’une préoccupation profondément démocratique qui permettra d’améliorer considérablement le système judiciaire suisse."

E-Mail

Dieter Gasser, Ingénieur civil EPF et administrateur d’un bureau d’ingénieur
Dieter Gasser, Ingénieur civil EPF et administrateur d’un bureau d’ingénieur

"Je suis membre dans le comité d'initiative, car la nomination des juges fédéraux par une procédure de tirage au sort améliora la séparation de pouvoir et par conséquence la qualité de la jurisprudence."

E-Mail

Matthias Hiestand, économiste d’entreprise HES et conseiller clientèle commerciale dans une banque suisse
Matthias Hiestand, économiste d’entreprise HES et conseiller clientèle commerciale dans une banque suisse

"Je fais partie du comité d’initiative parce que l’initiative sur la justice renforce l’un des piliers fondamental de notre État de droit démocratique."

Ralf Bommeli, expert-comptable diplômé
Ralf Bommeli, expert-comptable diplômé

"L’indépendance de notre juridiction suprême est l’un des éléments centraux de la séparation des pouvoirs, et donc de la démocratie directe. La désignation des juges fédéraux par tirage au sort est la meilleure garantie de cette indépendance."

Pascal Voumard, Technicien ET en mécanique et membre de la direction
Pascal Voumard, Technicien ET en mécanique et membre de la direction

"Je suis membre du comité d’initiative justice car celle-ci va renforcer la confiance du peuple envers nos instances suprêmes et améliorer le système judiciaire de la confédération."

Page d'accueil